© Frédéric Malette

L’indépendance de l’Algérie marque le retour en France, un retour brutal dans ce pays inconnu, dans un pays froid et sombre. C'est aussi la fin d'un idéalisme, celui de la peinture orientaliste et de son univers.

« Les détails meurent : la mâchoire de la mort et son ombre les dévorent. Tout devient de plus en plus grave et tout devient de plus en plus simple. La nuit nous simplifie. L’unique source de clarté unifie »
Georges de la Tour,
Pascal Quignard.

3 dessins,
graphite,
150cmx150cm,
2014, Nantes.

https://fredericmalette.com:443/files/gimgs/th-65_Combat du Giaour et du Pacha-frederic malette.jpg