© Frédéric Malette

"Il suffit de penser au sentiment de réalité que peuvent procurer les Erinyes, sous leurs vêtements et leurs effrayants tatouages africains. Le sentiment d'une réalité que nul maquillage, nul costume ne pourraient rendre dans un film situé en Europe."
Pier Paolo Pasolini, "Carnet de notes pour une Orestie africaines".

Confrontation d'un buste ethnographique de 1856 de Charles Cordier à un masque de l'ethnie africaine Ibos.

graphite,
160cmx160cm,
2014, Nantes.

https://fredericmalette.com:443/files/gimgs/th-56_Frederic Malette-masque africain.jpg
https://fredericmalette.com:443/files/gimgs/th-56_Frederic Malette-buste africain.jpg